Hydrelect

http://www.hydrelect.info/

Généralités (Les Turbines)

Les turbines modernes

Il existe une grande diversité de centrales hydrauliques selon les caractéristiques du cours d’eau, du relief, de hauteur de la chute d’eau :

– sites de montagne avec un dénivelé important et un débit faible ;

– centrales de moyennes chutes avec un débit plus fort ;

– usines au fil de l’eau, avec un dénivelé faible (10-15 m) mais un débit très important comme sur les grands cours d’eau (Rhin, Rhône, Isère, Durance…) ;

– stations de transfert d’énergie par pompage, turbinant vers l’aval aux heures de forte consommation et pompant l’eau vers l’amont aux heures creuses ;

– usine marémotrice, comme celle de la Rance en Ille-et-Vilaine, turbinant le flux des marées.

 
En fonction de ces caractéristiques, haute, moyenne ou basse chute, on utilise respectivement trois types principaux de turbine : Pelton, Francis ou Kaplan.
         - hautes chutes >200m : turbine PELTON

       - moyennes chutes >30m-300m< : turbine FRANCIS

       - basses chutes <30m : turbine KAPLAN

 
C’est une répartition très théorique, le débit d’eau disponible intervient également dans le choix. Ainsi une turbine Pelton peut-être installée sous une chute de quelques dizaines de mètres et à l’inverse la turbine Francis équipe des chutes bien au-delà de 300m.
Quel que soit le modèle de turbine utilisée pour la production d’électricité, ces machines fonctionnent à vitesse constante. Cette vitesse est fixée par les caractéristiques du couple turbo-alternateur, ces données sont décrites au chapitre alternateur.