Hydrelect

http://www.hydrelect.info/

Le XXe siècle (Le XXe siècle en France)

Première moitié du XXe siècle

Principalement entre 1920 et 1940 cinquante et un barrages sont édifiés en France. Le besoin d’énergie électrique dans les transports ferroviaires et l’industrie est souvent à l’origine de la construction des  grands barrages hydroélectriques :
électrification des lignes ferroviaires avec les barrages d’Eguzon, de Sarrans, de Marèges dans le Massif Central, aménagement des vallées d’Ossau et de l'Ariège dans les Pyrénées, barrage des Mesces dans les Alpes du sud.
- électrochimie et électrométallurgie avec l’aménagement des vallées de la Romanche et de la Maurienne, avec les centrales de l’Argentière et de La Brillanne dans la vallée de la Durance.


Après la deuxième guerre mondiale

Un vaste programme d’équipements hydroélectriques était mis en œuvre. La production des centrales  au fil de l’eau  participait, pour une part importante, à l’alimentation de base du réseau électrique français.             
L’énergie stockée dans les barrages assurait le passage des heures de pointe journalière, ainsi que la pointe d’hiver.
 
 product1951.jpg  product1961.jpg

Jusqu’au début des années 1960, l’hydraulique restera la principale source d’électricité, supplantée ensuite par l’électricité d’origine thermique (charbon, pétrole), puis à partir des années 1980, par l’énergie nucléaire, l’une comme l’autre également grandes utilisatrices d'eau.

Place occupée par l’hydroélectricité, à la fin du XXe siècle :

diagrproductfrance.jpg